29 Settembre 2014

Bolivia, attentato terroristico antisemita

EvoMorales

Fonte:

Jerusalem Plus - www.jerusalemplus.com

Bolivie: Attentat Terroriste Antisémite

Samedi dernier, un attentat à la dynamite a endommagé le cimetière juif de La paz, en Bolivie, où s’était déjà produit une double attaque aux cocktails Molotov contre la synagogue de Cochabamaba en avril et juin dernier.

Ricardo Udler, président de la communauté juive de Bolivie, s’est adressé au gouvernement, après cette dernière attaque :

Si ces attaques continuent, nous risquons d’affronter des problèmes que nous regretterons. C’est maintenant qu’il convient de prendre les choses en main, de s’assurer que cela ne nous échappe pas, et ensuite de se lamenter des conséquences.”

L’hostilité du président Morales envers Israël a encouragé les attaques contre la population juive dans les médias, et les violentes attaques qui ont découlé,” a déclaré Dina Siegel Vann, directrice des affaires d’Amérique latine à l’AJC. “On se dirige vers une pente dangereuse que le gouvernement peut et doit vigoureusement combattre.”

En juillet, Evo Morales, aveuglé par une vision partiale dont on cherchera l’origine, a déclaré qu’Israël est un « état terroriste », du fait qu’il n’est pas resté sans réagir aux attaques du Hamas et parce qu’il a empêché ce dernier de massacrer des Juifs. Il a en outre exigé que les citoyens israéliens obtiennent dorénavant un visa pour entrer en Bolivie.

Selon nos informations sur place, le gouvernement avait initialement décidé de ne pas mentionner l’attentat dans la presse, dans l’espoir que l’absence de publicité décourage les terroristes de recommencer. Le postulat était que l’antisémitisme ne pouvait pas être à l’origine des attentats, mais le désir de faire du buzz… On ne s’étonnera pas, avec un raisonnement si brillant du gouvernement Morales, que la Bolivie se traine à la queue de l’Amérique du sud.